Episode 9 : Auguri

2001 : Nouveau départ. Je quitte Grenoble sans regret et j’emménage à Lyon. Dominique donne à nouveau de ses nouvelles via la compil des Inrocks avec un titre qui dépote bien : Pour la peau.

La sortie d’Auguri est l’occasion pour les Inrocks de réaliser une interview croisée avec Miossec qui de son côté sort un nouvel opus intitulé Brûle. Souvenirs de casse-couilles.


A la même époque Dominique se produit en solo dans une salle un peu glauque de Lyon et expérimente sur scène un système de re-recording qui lui permet de construire les morceaux à base de samples joués live. De son propre aveu ultérieur, il ne maîtrisait pas encore tout à fait cette technique (moins en tout cas que Joseph Arthur qui lui a montré la voie), mais il en fera la constante de ses concerts solos à venir (mes préférés). Nouvelle taquinerie avec un spectateur qui le branche depuis le début du concert et à qui il demande d’aller lui chercher une bière. Alors que ce dernier s’exécute, et revient avec la bière demandée, il se retrouve un bon moment la main tendue pendant que Dominique accorde sa guitare sans le voir. Interrogé plus tard par mes soins sur cette brimade, Dominique me certifiera ne pas avoir vu le gars avec sa bière à la main. Auguri découvert ce soir-là en avant-première reste aujourd’hui mon album favori.

article issu de la revue culturelle 491

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.